La troisième étape du Tour du Pays Basque était assez compliquée, un parcours sur de petites routes techniques, elle était longue de 160,5 kilomètres et comportait six cols de 2 et 3ème catégorie. Malgré ces difficultés et la pluie qui a fait son apparition, l'arrivée s'est réglée au sprint d'une quarantaine coureurs où seul un homme a pu résister au retour du groupe, il s'agit de l'Espagnol David de la Cruz (Quick-Step Floors) qui remporte l'étape et s'empare du maillot de leader. Danilo a tenté à plusieurs reprises de s'échapper mais sans succès, ce qui lui a coûté des forces, il termine assez loin dans un groupe d'une vingtaine de coureurs.